GESTION DE FLOTTE AUTO

Des sources d’optimisation des coûts au dela du TCO

Les sociétés mettent en œuvre des actions nécessaires pour optimiser le coût d’usage (TCO) de leurs véhicules.

Fullcar Services a identifié, avec ses clients, des zones d’économies directes et indirectes potentielles pour les responsables de flotte.

Réduire  les coûts indirects de l’entretien d’une flotte :

Perte de chiffre d’affaires due à un vendeur qui ne vend pas, un technicien qui ne répare pas, un consultant qui ne conseille pas, ces situations génèrent un manque à gagner.

Coûts cachés : en plus du manque à gagner, le salaire des collaborateurs équipés d’un véhicule est souvent plus onéreux que le coût d’une prestation de jockeyage pour l’entretien d’un véhicule, sans compter que la sécurité des véhicules est assurée dès lors qu’elle est programmée par le responsable de flotte. Elle est peut-être moins suivie par le collaborateur !

Autant de nouvelles pistes d’économies et sources d’optimisation de la satisfaction interne pour une bonne gestion de parc.

  • Éviter de consommer vos ressources humaines pour le déplacement des véhicules du Parc.

Les entreprises font fréquemment appel à leurs collaborateurs pour déplacer un véhicule d’un point A vers un point B, ou pour l’amener en réparation ou en révision. Ils sont aussi parfois sollicités pour assurer la réception et la restitution de véhicules en LLD.

Or, si ces pratiques ne génèrent pas de coût direct, pour des entreprises dont les flottes sont importantes, elles peuvent induire des « manques à gagner » et des pertes de productivité.

En effet, les collaborateurs dont le temps est facturé (technicien, consultants) ou génère du CA (commerciaux), vont connaitre une rupture de charge égale au temps consacré à la mobilité des véhicules. Autant de chiffre d’affaire perdu. Sur un parc de 10 véhicules, l’impact est négligeable, mais il peut être important sur des parcs importants.

Dans le même principe, utiliser des Collaborateurs à haut niveau de revenu pour effectuer une tâche à faible valeur ajoutée, comme une réception ou une restitution de véhicule, génère une perte de productivité pour l’entreprise.

  • Supprimer des tâches chronophages pour le gestionnaire de flotte.

Le Gestionnaire de flotte doit effectuer un ensemble de tâches indispensables pour que les véhicules soient au bon endroit, en état de fonctionner dans les meilleures conditions de sécurité, en conformité avec la règlementation, et ceci afin que les collaborateurs dont l’automobile est un outil de travail indispensable, puissent réaliser leur mission. On parle de la disponibilité opérationnelle du parc.

Les processus concernés les plus courants pour l’assurer sont : les déplacements de véhicules, l’entretien et les réparations, le stockage, les réaffectations, et les restitutions.

Sans rentrer dans les détails de chacun, notre expérience nous a montré que pour les réaliser, le gestionnaire de parc va devoir effectuer de nombreuses de tâches, parmi lesquelles la mobilisation de différents acteurs internes et externes, qu’il va falloir de plus coordonner.

A la multiplicité de ces tâches, se greffe les délais d’exécution plus ou moins importants de la part des différents acteurs, délais qui peuvent aboutir sur l’immobilisation inutilement longue, et donc couteuse, du véhicule.

Fullcar Services peut vous aider à diagnostiquer vos processus, afin d’en identifier les zones d’améliorations potentielles, puis vous proposer un guichet unique pour un ensemble de services opérationnels qui permettront au Gestionnaire de parc d’atteindre l’excellence opérationnelle.

Yves Cadio, Directeur d’exploitation Fullcar Services :

« Notre métier, c’est la performance opérationnelle. Nous sommes au quotidien en contact avec les utilisateurs des véhicules d’une flotte d’entreprise, cela nous permet d’identifier de nouvelles pistes de satisfaction des collaborateurs et des sources d’économies pour les gestionnaires de flotte. Par exemple : diminuer les Frais de Remise en État (FRE) avec un entretien
régulier du parc, réduire les dépenses liées au recours à la location courte ou moyenne durée (LCD et LMD) pour pallier le manque ponctuel de véhicules grâce à l’autopartage, et supprimer la facturation de loyers pour des véhicules déjà restitués grâce à un tiers de confiance. Mais aussi réduire les pertes de productivité générées par l’utilisation des ressources internes pour assurer la mobilité des véhicules du parc (convoyages, réaffectations, entretiens et réparations,…). »

Vous souhaitez savoir comment nous pouvons vous aider ?

  • Réaffectations de véhicules entre collaborateurs : c’est par ici !
  • Restitutions de véhicules : c’est par là !

Appelez-nous pour en savoir plus au :